Qantara Qantara

Brûle-parfum de forme architecturale

  • Titre / dénomination : Brûle-parfum de forme architecturale
  • Lieu de production : Citadelle d'Amman, Jordanie
  • Date / période : IXe - Xe siècle ?
  • Matériaux et techniques : Basalte sculpté, décors gravés
  • Dimensions : H. : 21 cm ; L. : 16,5 cm
  • Ville de conservation : Amman
  • Lieu de conservation : Musée archéologique
  • Numéro d'inventaire : J 1663

Cette pièce de forme architecturale est surmontée d'un dôme. Elle présente quatre pieds massifs et sur chacun des côtés, une arcade à encadrement rectangulaire. Entre les arcs, à chaque coin, prend place une colonne engagée surmontée d'un chapiteau et reposant sur un disque. La base est constituée de deux socles. La forme de cet objet rappelle celle des temps du feu iraniens. Bien qu'aucune trace de combustion n'ait été trouvée à l'intérieur, on pense que cette pièce était un brûle-parfum. On peut comparer cet objet à des modèles réduits de bâtiments ou de temples découverts dans le nord de l'Irak, et qui remontent aux IIe et IIIe siècles.

Cette pièce qui adopte une forme architecturale est surmontée d’un dôme. Elle présente quatre pieds massifs et sur chacun des côtés, une arcade à encadrement rectangulaire. Entre les arcs, à chaque coin, prend place une colonne engagée reposant sur un disque. La base est constituée de deux socles. Chaque colonne est surmontée d’un chapiteau simple reposant sur un double disque. D’un côté et de l’autre de chaque chapiteau, on peut voir deux éléments représentant sans doute les volutes. Des motifs circulaires en saillie figurent entre les arcs et les chapiteaux. La forme rappelle celle des temples du feu iraniens.

Un dôme présentant sur les côtés des ouvertures en forme d'arc surplombe la structure. Une fleur à six pétales est sculptée en son milieu. Au-dessus de chaque chapiteau prend place un motif crénelé. On trouve un dôme similaire sur un encensoir en bronze d’Amman (J 15710).

Bien qu’aucune trace de combustion n’ait été trouvée à l’intérieur, on pense que cette pièce était un brûle-parfum. On peut comparer cet objet à des modèles réduits de bâtiments ou de temples découverts à Hatra, dans le nord de l’Irak, et qui remontent aux IIe et IIIe siècles. On connaît un modèle réduit d’une pièce comportant quatre voûtes, chacune encadrée par deux personnages sculptés. Un autre exemple présente un motif similaire, avec quatre personnages féminins. Deux objets sont ornés de motifs crénelés au-dessus des arcs, comme sur la pièce d’Amman. Un autre temple miniature est surplombé à chaque coin par des cornes qu’on trouve habituellement sur des brûle-parfum ou des temples du feu.

Cette pièce peut être comparée à un brûle-parfum en stéatite, dit découvert à Nishapur, et conservé au musée du Louvre. Elle rappelle aussi un exemplaire en albâtre trouvé dans le temple de Zeus à Jérash. L’autel est carré, et on peut voir sur le sommet un anneau entouré de quatre pétales.

BIBLIOGRAPHIE DE L'OBJET

Basmaji, M., Treasures of the Iraq Museum, Bagdad, 1972, Direction Générale des Antiquités, (an arabe).

Lankester Harding, G., « Excavations on the Citadel, Amman », in The Annual of the Department of Antiquities of Jordan, 1, 1951, p. 7-16.

Safar, F., Mustafa, M. A., Hatra, The City of the Sun God, Bagdad, 1974, Direction Générale des Antiquités (en arabe).

Seigne, J., « Recherches sur le sanctuaire de Zeus à Jérash (Octobre 1982 – Décembre 1983). Rapport Préliminaire », in Jerash Archaeological Project 1981 – 1983, Amman, 1986, Département des Antiquités, p. 29-69.

Der Königsweg: 9000 Jahre Kunst und Kultur in Jordanien und Palästina, Cologne, 1987,  Rautenstrauch-Joest Museum, n° 369.



Expression #1 of ORDER BY clause is not in SELECT list, references column 'qantara.fr_index.in_poids' which is not in SELECT list; this is incompatible with DISTINCT