Qantara Qantara

Grande Mosquée de la Qasaba

  • Nom : Grande Mosquée de la Qasaba
  • Lieu : Tunis, Tunisie
  • Date/période de construction : 629-633 H./1231-1235 J.C ; minaret achevé en 1282.
  • Matériaux de construction : Pierre ; marbre ; stuc
  • Décor architectural : Marbre sculpté
  • Destinataire/mandataire : Abû Zakariyâ’ Yahyâ al-Hâfsi, fondateur de la dynastie hafside.
  • Auteur : ‘Ali ibn Muhammad ibn Qâsim, surveillant de la construction du minaret

La mosquée fut érigée sous les ordres du fondateur de la dynastie hafside, après qu’il eut déclaré son indépendance vis-à-vis de l’autorité almohade de Marrakech. Elle fut construite dans la qasaba, réalisée sur de nouveaux plans, et qui comprenait aussi le siège du gouvernement et un palais privé. Elle était à l’origine un simple oratoire de quartier ; et accéda ensuite au statut de mosquée du Vendredi, alors que seule la mosquée Zitouna jouait ce rôle jusque-là. Dès l’époque ottomane au XVIe siècle, elle fut affectée à la prière selon le rite hanafite propre aux nouveaux maîtres de l'Ifrîqiya.

La salle de prière, plus profonde que large, est divisée en sept nefs et neuf travées, ce qui est assez rare dans les mosquées ifrîqiyennes. Deux portiques reposant sur des colonnes et donnant sur deux cours occupent les côtés nord et est.

Les murs sont couverts d’enduit de chaux et de panneaux de pierre et de marbre. Des colonnes en marbre à chapiteaux hafsides reçoivent, par l’intermédiaire d’impostes, des arcs brisés outrepassés délimitant des voûtes d’arête. L’extérieur est couvert de toitures en terrasse constituées de solives et de voliges et d’une coupole aux parois décorées de stuc, animée par des niches ornées de lambrequins.

Le mihrâb, revêtu de panneaux de marbre, se présente sous la forme d’une niche surmontée d’une coupole à stalactites en stuc, flanquée de colonnettes à chapiteaux hafsides.

Le monument fut rénové à l’époque ottomane, comme en témoignent les dorures des chapiteaux du mihrâb. Au cours de la même campagne de rénovation, un minbar de style ottoman, en maçonnerie plaquée de marbre, fut installé en 992 H./1584 J.-C. à la place du minbar hafside en bois.

La mosquée de la Qasaba, bien qu’elle ait subi des influences architecturales étrangères,  suit le modèle des mosquées ifrîqiyennes : salle de prière hypostyle et coupole sur trompes devant le mihrâb. Néanmoins, elle constitue la première mosquée d’Ifrîqiya où figurent les caractéristiques de l’architecture almohade, avec une nef axiale de même largeur que les autres, une disposition que l’on retrouve dans le plan de la mosquée d'Hassan (Rabat, Maroc, XIIe siècle).

L'élément le plus remarquable de la mosquée est indéniablement son minaret. Il reprend, dans son décor, les dispositions essentielles des minarets almohades marocains[1] et andalous[2]. Le décor est cependant exécuté en pierres et non en brique comme dans les prototypes marocains. Des arcs polylobés disposés à la base de la tour carrée se prolongent vers le haut en des entrelacs de couleur ocre couvrant toute la tour d’un délicat réseau losangé. La partie supérieure du minaret est percée de triples arcatures outrepassées, encadrées par un bandeau de revêtement de céramique. La tour est couronnée d’un lanternon de section carrée décoré d’une niche plate à arc outrepassé sur chacune de ses faces. Ce minaret constitue un prototype qui sera systématiquement calqué en Tunisie à partir de cette époque comme on peut l’observer par exemple à la Grande Mosquée de Testour (XVIIe siècle).

NOTE

[1] Kutubiyya (Marrakech, XIIe s.), mosquée de la Qasaba (Marrakech, 1235), mosquée d'Hassan (Rabat, XIIe s.)

[2] Minaret de la Giralda, Séville, 1184-1198, où Abû Zakariyâ’ fut gouverneur.

BIBLIOGRAPHIE DU MONUMENT

Med Al Baji Ben Mami, Les monuments de la ville de Tunis au fil des époques : Etude  historique, artistique et architecturale, à paraître.

BIBLIOGRAHIE DE REFERENCE

Golvin, L., Essai sur l’architecture religieuse musulmane, t.IV, Paris, 1979, Klinksieck.

Recherches archéologiques à la Qal'a des Banû Hâmmâd, Paris, 1965, Maisonneuve et Larose.



Expression #1 of ORDER BY clause is not in SELECT list, references column 'qantara.fr_index.in_poids' which is not in SELECT list; this is incompatible with DISTINCT