Qantara Qantara

Inscriptions de la Mosquée Taynâl

  • Titre / dénomination : Inscriptions de la Mosquée Taynâl
  • Lieu de production : Liban, Tripoli
  • Date / période : Rajab 736H./février-mars1336  
  • Matériaux et techniques : Pierre (grès) ; décor d’ ablaq. Minbar en bois sculpté

1) Au-dessus de la porte d’entrée ; en kufique carré :

محمد / أبو بكر / عمر/ عثمان/ علي / طلحة / زبير/ سعد / سعيد / عبد الله / عبد الرحمن.

« Muhammad/ Abû Bakr/ ‘Umar/ ‘Uthmân/ ‘Alî/ Talhah/ Zubayr/ Sa‘d/ Sa‘îd/ ‘Abd Allâh/ ‘Abd al-Rahmân. »

 Entourant ces noms, en naskhî :

بسم الله الرحمن الرحيم أمر بإنشاء هذا الجامع المبارك المقر الأشرفي العالي المولوي الأميري الناصري نائب السلطنة الشريفة بطرابلس المحروسة إتماما في أيام الملك الناصر في شهر رجب سنة ست وثلاثين وسبعمائة.

« Au nom d’Allah le Clément, le Miséricordieux. A ordonné la construction de cette mosquée bénie sa très noble, haute excellence, le maître, l’émir, fonctionnaire d’al-Nâsir loyal au prince al- Nâsir, gouverneur du sultanat royal à Tripoli la bien gardée. Elle a été achevée sous le règne d’al-Malik al-Nâsir, au mois de Rajab de l’année 736 » [du 14 février au 14 mars 1336]. 

2) Sur la porte d’entrée intérieure, en naskhî :

من بنى مسجدا لله ولو كمفحص قطاة بنى الله تعالى له قصرا في الجنة.

« Celui qui construit une mosquée, fut-elle aussi grande qu’un nid, Dieu lui bâtit un palais dans le Paradis. »

3) à droite de la porte intérieure, en naskhî :

بسم الله الرحمن الرحيم أمر بإنشاء هذا الجامع المعمور بذكر الله تعالى مولانا المقر المولوي الكافلي السيدي المالكي المخدومي السيفي طينال الملكي الناصري كافل الممالك الشريفة الطرابلسية بلغه الله آماله وتقبل في الصالحات أعماله ووقف عليه لمصالحه المعينة في كتاب وقفه جميع البستان المعروف بالحموي بظاهر طرابلس وجميع الحانوتين الملاصقين لبابه و جميع البستان المعروف قديما بالطنطاش بسقي طرابلس وجميع الحانوتين الملاصقين لسوق السلاح بجوار الحمام المعروف بأسندمر وهي الآن ملك الوقف وجميع ثلث الخان المعروف بدار الوكالة وجميع القرية المعروفة بأزرونية من عمل عرقا بجون طرابلس وشرط أنه مهما فضل من ريع هذا الوقف عن أرباب وظائفه ومصالحه المعينة في كتابه يصرف للفقراء والمساكين المقيمين بطرابلس والواردين إليها حسب ما يراه الناظر في ذلك من غير أن يرتب لأحد مرتبا في كل شهر أو كل يوم ومن غير ذلك أو بدله أو رتب شيئا مستمرا كانت عليه لعنة الله والملائكة والناس أجمعين.

« Au nom d’Allah le Clément, le Miséricordieux. A ordonné la construction de cette mosquée élevée à la gloire d’Allâh, notre maître, sa très noble, le commandeur, haute excellence, le seigneur bienfaiteur, le maître, Sayf al-Dîn Taynâl, le loyal au roi al-Nâsir, gouverneur de la province royale de Tripoli, que Dieu lui réalise ses espérances et accueille ses actions parmi les œuvres méritoires ! Et il a constitué un waqf en faveur de la Mosquée, pour être affecté aux emplois spécifiques dans son acte de waqf : tout le jardin nommé al-Hamawi, en dehors de Tripoli, et les deux magasins entiers contigus à la porte de la mosquée et tout le jardin nommé Altunshâh, dans le terrain arrosé de Tripoli, et les deux magasins entiers contigus au marché des armes, près du bain nommé Asandamir, sont maintenant propriété du fondateur, et tout le tiers du khân nommé maison de l’ancien caravansérail, et tout le village nommé Azrûnîya, des dépendances de ‘Arqa, dans la baie de Tripoli. Et il a stipulé que tout l’excédent de la rente de ce waqf, déduction faite des dépenses prévues pour le salaire des employés et pour les emplois spécifiés dans son acte, sera affecté aux pauvres et aux indigents qui séjournent à Tripoli et à ceux qui y arrivent, selon ce que l’administrateur jugera bon de faire à cet égard, toutefois sans qu’il puisse assigner à personne un traitement fixe, ni mensuel, ni quotidien. Et si quelqu’un change ces dispositions, ou y touche, ou assigne un traitement fixe, il sera frappé par la malédiction d’Allâh, des anges et de tous les hommes. »

4) à gauche de la porte intérieure, en naskhî  :

بسم الله الرحمن الرحيم أمر بإنشاء هذه التربة المباركة رحم الله ساكنها مولانا ملك الأمراء المشار إليه أثابه الله وتقبل منه وجزاه خيرا ورضي عنه ووقف على مصالحها وأرباب وظائفها المعينة في كتابها جميع الطبقة المجاورة لها من الشرق وتعرف بالخطيب وجميع القيسارية المستجدة المجاورة لمسجد أرزني من الغرب بسكن الخلعيين وعدد حوانيتها ست عشرة وطباقها ست عشرة وجميع الحانوتين بطرف سوق الحدادين من الصف الغربي المعروف قديما بأبي ربه وجميع الحوانيت والطباق إنشاء الواقف بالعرصة القديمة وجميع الست حوانيت المستجدة إنشاء الواقف وتعرف قديما بسويقة القاضي والثلاث طباق الراكبة عليها وجميع الحاكورة المجاورة لهذا الجامع من القبلة (وجميع الأرض المجاورة للميدان من القبلة) وشرط أنه مهما فضل من ريع هذا الوقف عن أرباب وظائفه ومصالحه المعينة في كتاب الوقف يصرف للفقراء والمساكين المقيمين والواردين كما شرط في وقف الجامع من غير ترتيب ومن رتب لأحد مرتبا مستمرا أو جدد لأحد شيئا على سبيل الراتب (المستمر) كان الله محاربه ومحاسبه ومكافيه وحشره مع (الأخسرين أعمالا الذين ضل سعيهم في الحياة الدنيا وهم يحسبون أنهم يحسنون صنعا).

« Au nom d’Allâh le Clément, le Miséricordieux. A ordonné la construction de ce mausolée béni, qu’Allâh ait pitié de celui qui y repose, notre maître le préfet général le roi des princes susdit, qu’Allâh le récompense, qu’il accueille (ses prières), qu’il lui accorde du bien et qu’il l’agrée ! Et il a constitué un waqf en faveur de l’entretien du mausolée et en faveur des titulaires des emplois spécifiés dans son acte (de fondation) : tout l’étage supérieur à côté du mausolée, à l’est, nommé (la chambre) du prédicateur ; et toute la halle élevée récemment à côté de la mosquée al-Arzunî, à l’ouest, là où siègent les vendeurs de vieilles robes, et le nombre des ses magasins est de seize et celui de ses chambres à l’étage supérieur est de seize ; et la totalité des deux magasins du côté du marché des forgerons, sur le côté occidental, nommé autrefois Abû Rabbih ; et la totalité des magasins et des chambres à l’étage supérieur, qu’a construites le fondateur dans l’ancienne enceinte ; et la totalité de six magasins récemment ouverts qu’a construits le fondateur, (nommés autrefois Muzaffar,) dans la Suwayqat al-qâdî ; et les trois chambres qui se trouvent au-dessus (de ces magasins) ; et tout le terrain enclos touchant à cette mosquée au sud ; et tout le terrain touchant à l’hippodrome place au sud. Et il a stipulé que tout l’excédent de la rente de ce waqf, déduction faite des dépenses prévues pour les employés et pour les emplois spécifiés dans l’acte de waqf, sera affecté aux pauvres et aux indigents, habitants et passagers, comme il a été stipulé pour le waqf de la mosquée, c’est-à-dire sans traitement fixe. Et si quelqu’un assigne à qui que ce soit un traitement fixe ou institué qui ressemble à un traitement fixe, Allâh le combattra, lui en demandera compte et le lui revaudra, et il sera jugé au dernier jour comme le plus dépourvus de (bonnes) œuvres, ceux dont les efforts ont été en pure perte dans la vie de ce monde, bien qu’il se figure avoir bien agi. »

5) Inscriptions sur le minbar :

a) Au sommet du minbar, en naskhî :

بسم الله الرحمن الرحيم إنما يعمر مساجد الله من آمن بالله واليوم الآخر وأقام الصلاة وأتى الزكاة ولم يخش إلا الله فعسى أولئك أن يكونوا من المهتدين. تكمل هذه المنبر في شهر ذو القعدة سنة ست وثلاثين وسبعمائة.

« Au nom d’Allâh, le Clément, le Miséricordieux… Cor. IX,18. Ce minbar a été achevé dans le mois de Dhûl-qi‘da de l’année 736 » [du 11 juin au 10 juillet 1336].

b) devant la face interne :

عمل المعلم محمد الصفدي رحم الله من ترحم عليه.

« Ouvrage du maître Muhammad al-Safadî, qu’Allâh ait pitié de celui qui implore Sa pitié pour lui. »



Expression #1 of ORDER BY clause is not in SELECT list, references column 'qantara.fr_index.in_poids' which is not in SELECT list; this is incompatible with DISTINCT