Qantara Qantara

Coupe aux oiseaux

  • Titre / dénomination : Coupe aux oiseaux
  • Lieu de production : Raqqada, Tunisie
  • Date / période : IXe siècle
  • Matériaux et techniques : Céramique argileuse. Décor peint sur glaçure opaque
  • Dimensions : H. 8,5 cm ; D. 27 cm
  • Ville de conservation : Kairouan
  • Lieu de conservation : Musée des Arts Islamiques de Raqqada (Kairouan)
  • Numéro d'inventaire : 386

Cette coupe à paroi carénée repose sur une base annulaire. Sur un fond jaune ocre, le décor peint en noir et vert se déroule en registres parallèles. Au centre, un motif en damier rappelle l’ornementation de certains tapis berbères[1]. De part et d’autre de celui-ci, deux bandeaux à fond jaune ocre sont ornés de quatre oiseaux stylisés aux pattes hautes et fines et au long cou, séparés par des motifs géométriques circulaires meublés d’une rosette à huit pétales. Au dessus de chaque oiseau, une pseudo-inscription évoque les lettres « lam-alif ».

Cette pièce témoigne d’une grande maîtrise technique, d’une organisation parfaite de l’espace et d’une admirable harmonie dans l’utilisation alternée des coloris. Le thème de l'oiseau est très répandu dans la céramique aghlabide. Dans le cas d’une coupe découverte à Bulla-Regia en Tunisie[2], sept oiseaux stylisés rappelant curieusement ceux du présent plat encadrent un paon.

Nous ignorons cependant tout sur les conditions de son introduction en Ifriqiya au IXe siècle et sur celles de sa disparition probable au cours de l'époque fatimide au XIe siècle. Il est probable que la représentation d’oiseau figée et stéréotypée incarnant la naïveté décorative de l’art africain trouve son origine dans le substrat berbère, comme c’est le cas pour d'autres motifs (carrés, cercles vides ou rayonnants, damiers, taches rondes). Les oiseaux apparaissent aussi dans la céramique andalouse[3]. Très peu représenté à la Qala'a des Banu Hammad, le motif est attesté dans la céramique italienne du XIIIe siècle, essentiellement sur des coupelles en proto-majolique sicilienne de type Géla[4]. Le thème est aussi traité dans la production d'autres cités méditerranéennes comme Marseille[5]. Dans la céramique lustrée d'Égypte fâtimide, le motif de l’oiseau devient un thème animalier de prédilection, à côté de ceux du lièvre et de la gazelle, représenté cependant dans un style plus soigné et plus naturaliste. 

Très utilisé dès le IXe siècle dans les pays de l’Orient islamique, le thème de l’oiseau, lié aux couleurs jaune (à base d’oxyde de fer), vert (à base d’oxyde de cuivre) et brun (à base d’oxyde de manganèse), se retrouvent en Ifriqiya, où le jaune de Raqqada est très particulier. Ces coloris ont constitué pendant longtemps un dénominateur commun à la production céramique de Méditerranée occidentale et en conséquence un des tenants de l'unité artistique de cette aire géographique. Cependant, il incombe aux archéologues et historiens de découvrir des jalons précis de ces itinéraires de motifs et de techniques. 

NOTE

[1] Plusieurs coupes provenant de Raqqada présentent la même gamme chromatique. Sur l’une d’elle, on retrouve le même thème du « tapis » : plat à décor géométrique, seconde moitié du IXe s., Kairouan, musée des Arts islamiques, inv. 37-9.

[2]  Conservée au musée de Bulla-Régia, inv. 71.

[3] Plat du IXe s. trouvé à Dénia (Espagne), conservé au musée archéologique de la ville, inv. DE-C-91-19-41-001.

[4] Coupelle provenant de l'église de Santa Giacomo à Géla, Sicile, XIIIe s., protomajolique, Dénia, Musée Archéologique, inv. SN.

[5] Coupe, céramique argileuse à décor peint brun et vert, XIIIe s., Marseille, Musée d'Histoire, inv. MHM93.5.59.

BIBLIOGRAPHIE DE L'OBJET

Daoulatli, A., Poteries et céramiques tunisiennes, Tunis, 1979, INAA, p. 30-31.

Couleurs de Tunisie, 25 siècles de céramique, cat. exp., Paris, 1994, Institut du monde arabe, Adam Biro, p. 118, n° 57.

30 ans au service du patrimoine, cat. exp., Tunis, 1986, p. 215, p. 255, n°  IV.48.

BIBLIOGRAHIE DE REFERENCE

Couleurs de Tunisie, 25 siècles de céramique, cat. exp., Paris, 1994, Institut du monde arabe, Adam Biro, p. 120, 125-126, 136.

Le vert et le brun, de Kairouan à Avignon, céramiques du Xe au XVe siècle, cat. exp., Marseille, 1995, RMN, p. 15.

Trésors fâtimides du Caire, cat. exp., Paris, 1998, SDZ, p. 176-178.



Expression #1 of ORDER BY clause is not in SELECT list, references column 'qantara.fr_index.in_poids' which is not in SELECT list; this is incompatible with DISTINCT