Qantara Qantara

Homélies de Jacques Kokkinobaphos

Représentation de l’Ascension du Christ

  • Titre / dénomination : Homélies de Jacques Kokkinobaphos
  • Lieu de production : Constantinople
  • Date / période : 1100-1150
  • Dimensions : H : 23cm ; L : 16.5cm
  • Ville de conservation : Paris
  • Lieu de conservation : Bibliothèque Nationale de France
  • Numéro d'inventaire : gr. 1208, fol. 3v

Envoyé en 1688 de Constantinople à Paris par les soins de Pierre Girardin, ambassadeur de France, le manuscrit Paris gr. 1208 faisait partie de manuscrits grecs de la bibliothèque du Sérail et fut acquis pour la bibliothèque du roi par l’intermédiaire du commissaire de la Marine Guillaume Marcel et du jésuite missionnaire Pierre Besnier.

Le manuscrit contient six Homélies sur la vie de la Vierge, écrites par le moine Jacques originaire du monastère de Kokkinobaphos en Bithynie. Dans ces six sermons le moine de Kokkinobaphos commente un texte apocryphe du IIIe siècle,  le Protévangile de Jacques, dont une partie est consacrée à l’enfance de la Vierge. Ce texte apocryphe a connu un succès considérable et a contribué au développement d’importants cycles iconographiques de la vie de la Vierge.

Le manuscrit de Paris est décoré de près de quatre-vingt miniatures illustrant de nombreux épisodes de la Vie de la Vierge, dont l’iconographie est inspirée du Protévangile de Jacques mais également des textes de l’Ancien et du Nouveau Testament. Ses miniatures témoignent du renouveau artistique qui caractérise le XIIe siècle de l’art byzantin.

L’illustration du manuscrit débute avec deux miniatures en pleine page qui sont placées en frontispice au début du manuscrit. Au fol. 1v le moine Jacques est représenté deux fois, une devant Saint Jean Chrysostome qui lui tient la main, et une autre représenté agenouillé devant Saint Grégoire de Nysse.

Au fol. 3v, dans une architecture richement ornementée, prend place la scène de l’Ascension alors que celle de la Pentecôte figure dans une lunette de la partie supérieure de la composition. Selon une hypothèse généralement admise, le choix et la disposition de ces deux scènes ainsi que la présence des cinq coupoles renvoient à l’église des Saints-Apôtres de Constantinople, connue uniquement par les sources textuelles. Cependant, la présence des cinq coupoles n’est pas simplement un renvoi à l’église des Saints-Apôtres et évoque surtout la forme architecturale parfaite de l’église byzantine, image idéalisée de l’Ecclesia. Le choix des scènes de l’Ascension et de la Pentecôte peuvent également renvoyer d’une part, au décor des églises byzantines dans lesquelles ces deux scènes étaient toujours représentées à des emplacements privilégiées, en raison de leur importance dans le calendrier liturgique, et d’autre part, à l’œuvre missionnaire des apôtres qui devaient enseigner la parole de l’Evangile. En plus, l’Ascension met en position centrale la Vierge qui est le personnage principal des Homélies de Jacques Kokkinobaphos. Bien qu’elle ne soit mentionnée que dans l’hymnologie de l’Ascension, la Vierge est considérée comme indispensable dans la scène de l’Ascension pour accentuer son rôle en tant que témoin de la Théophanie (révélation de Dieu). De part et d’autre de l’Ascension sont aussi représentés David et Isaïe tenant des phylactères sur lesquels sont écrits le psaume XLVI, 5 sur l’Ascension et le début de la prophétie d’Isaïe sur la Passion (LXIII, 1).

Un autre exemplaire illustré des Homélies de Jacques Kokkinobaphos est conservé à la Bibliothèque Vaticane sous la côte Vat. gr. 1162. Ses miniatures présentent de fortes similitudes iconographiques avec celles du Paris gr. 1208.

BIBLIOGRAPHIE DE L'OBJET

Hutter, I., Die Homilien des Mönches Jakobos und ihre Illustrationen, Vat. Gr. 1162 - Paris gr. 1208, Université de Vienne 1970

Linardou, K., “The Kokkinobaphos manuscripts revisited: the internal evidence of the books” Scriptorium 61.2, 2007, p. 384-407

Durand, J., L’art byzantin, Paris 1999, p. 125



Expression #1 of ORDER BY clause is not in SELECT list, references column 'qantara.fr_index.in_poids' which is not in SELECT list; this is incompatible with DISTINCT